Des Outils au Service des Employeurs
de l’Economie Sociale
Accès adhérent


 

 
Mot de passe oublié ?
*Rubriques accessibles uniquement aux adhérents.





Le Goees

Afin d’accompagner vos équipes et le développement de votre structure, vous êtes conscients de la nécessité d’échanger avec d’autres dirigeants de structures analogues qui, au quotidien, s’interrogent comme vous sur les meilleures décisions à prendre dans le respect des valeurs de l’économie sociale. La vocation du GOEES, notre ambition, est de rassembler les organismes, organisations, associations, entreprises, mutuelles qui ont une activité sociale et qui interviennent sur le champ social, économique et politique, en convergence avec les valeurs de l’économie sociale.

 

Pour ce faire, le GOEES met des outils à votre disposition...

 .

 


Lire la suite

Meilleurs Voeux !

.


Plusieurs dates à retenir

.

Nous vous proposons plusieurs journées d'études et conférences pour ce début d'année.

.

.

Découvrez vite vos rendez-vous immanquables ! 

.

.

.
.
*************************
.
.
Le GOEES et ses partenaires
Le Groupe IMESTIA et Les JDS vous invitent
à une matinale le 23 janvier


Comment accompagner l’évolution de mon restaurant ? 
 
La restauration d'entreprise doit faire face à de nombreux défis. Il s’agit de concilier contraintes budgétaires, techniques et réglementaires, tout en maintenant la satisfaction du convive dans une démarche éthiquement et socialement responsable.

Qu'ils gèrent le restaurant en direct ou qu'ils délèguent la gestion à un prestataire, les élus font quotidiennement face à ces questions complexes.

Le Groupe Imestia et Les JDS, partenaires du GOEES, portent les valeurs de l’économie sociale et solidaire.
Pour cette raison, ils font la promotion d’une restauration collective de qualité à budget maîtrisé.
Ils ont associé leurs compétences pour vous offrir les outils d’une bonne gestion de votre restauration, dans l’intérêt de vos convives.
 

 .
Ils vous donnent rendez-vous le 23 janvier à 9h00 autour d’une matinale organisée par le GOEES
32 Rue de Cambrai Paris 19ème, au 4ème étage dans les locaux de la Solidarité Mutualiste.

 .
.
 
Sur inscription auprès de Roxane à communication@goees.fr ou par téléphone au 06.81.07.55.86

- Nombre de places limitées -
.
                    
.
.
*************************
 
.
.
Journée d'étude sur le passage en CSE : le 7 mars
.
La gestion du C(S)E
.
.
Cette journée à l’initiative du GOEES – voir le programme ci-dessous -, doit permettre plus particulièrement aux Secrétaires et Trésoriers des CE actuels d’aborder les transformations faites par les ordonnances Macron et les conséquences pour chacun.
 
Bien entendu - et déjà des exemples existent -, rien n’empêche dans les entreprises d’agir et lutter pour aller au-delà de la loi et élargir les prérogatives du CSE dans la défense des intérêts des salariés.
.
Le lieu vous sera précisé sous peu..
.
.
PROGRAMME
 
 .
 8h30 : Accueil et mot du Président du GOEES

 
 9h00 – 12h00 : Matinée animée par notre partenaire LES JDS qui présentera deux aspects de la gestion du C(S)E :
  • Les relations contractuelles avec les fournisseurs :
    • Quelles sont les clauses contractuelles qui appellent une vigilance particulière ?
    • Comment fixer des règles d’engagement des dépenses souples et sécurisées ?
    • Dans quels cas et comment recourir à la commission des marchés ??
  • Le C(S)E employeur :
    • Quel statut collectif pour les salariés du C(S)E (convention collective, règlement intérieur) ?
    • Quelles modalités d'exercice du pouvoir de direction mettre en place ?
    • Comment gérer les risques prud'homaux ?
 
12h00 – 13h00 : Buffet
 
13h00 – 16h00 : Après-midi animé par notre partenaire COEXCO qui présentera également deux aspects de la réforme :
  • Le passage en CSE : préconisations comptables 
    • Quelles sont les interprétations de l’Ordre des Experts-Comptable et de la CNCC sur le sujet ?
    • Quels sont les points d’attention à avoir lors du passage en CSE
    •  Quel traitement comptable avoir sur les postes de bilan et, notamment, le patrimoine ?
  • Le rôle du Commissaire aux Comptes dans le CE
    • Pourquoi un Commissaire aux Comptes ?
    • Quelle est sa valeur ajoutée ?
    • Le rôle du Commissaire aux Comptes dans le passage en CSE

.

.

>>> Inscription gratuite mais obligatoire : communication@goees.fr <<<

.

.

.

*************************

 


Espace partenaire

.

NOUVEAU : posez vos questions à nos partenaires via notre site internet !

 .

.

L’espace partenaire de notre site vous permet en fonction de votre question de cibler un partenaire en particulier et de lui soumettre vos interrogations. En fonction de son/ses domaines d’expertise celui-ci sera à même de vous répondre. Dans le cas contraire, vous serez automatiquement redirigé vers le partenaire en mesure d’apporter une réponse à votre sollicitation.

 .

Chaque partenaire est répertorié en fonction de son champ d’intervention et chacun dispose d’un espace personnel « Foire Aux Questions » avec un correspondant spécifique.

.

.

Qu'est ce que le Club des partenaires?

.

Le Club des partenaires du Goees est composé d’entreprises qui connaissent le domaine de l’ESS, ses valeurs et qui les partagent. Nos partenaires participent à nos initiatives, apportent leurs idées, leurs expériences professionnelles et points de vue pour aider à nourrir nos valeurs et donc celles de nos adhérents. Ils vous permettent d’enrichir vos pratiques de travail et répondent à vos besoins dans des domaines d’expertises spécifiques (comptabilité, ressources humaines, informatique, etc.).

.

**********************************************************************

.

Cet accès n'est pas limité à nos seuls adhérents mais est ouvert à tous pour vous permettre de contacter des entrepises sensibles aux valeurs de l'économie sociale et solidaire que vous soyez ou non membre du GOEES.

.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre espace partenaire que vous ayez une question ou que vous souhaitiez une prise de contact avec l’un de nos partenaires expert :

.

-          de la restauration collective,

-          de l’assurance,

-          de la mutualité,

-          des ressources humaines,

-          de l’expertise comptable,

-          en matière juridique,

-          du tourisme social,

-          du voyage,

-          de l’informatique,

-          de la gestion de projet,

-          de l’événementiel,

-          etc.  

.

.


PACTE, que dire pour l'heure?

Communiqué du GOEES du 28 juin 2018

.
.
PACTE, que dire pour l’heure ?
.

Beaucoup de bruits et de commentaires (parfois étonnants) sur la proposition de loi PACTE qui doit venir en discussion à l’automne.
 
Le texte présenté ne sera sans doute pas celui de la loi votée.
Nous savons le travail ouvert des lobbies notamment patronaux qui parviennent trop souvent à réduire à rien le peu de contenu « avancé » des projets actuels.
Ainsi en tant qu’acteurs de la restauration collective, nous avons vu se réduire comme une peau de chagrin le projet de loi issu des Etats généraux de l’Alimentation.
 
De notre point de vue d’employeurs de l’ESS, à la différence d’autres, nous ne pouvons nous satisfaire du projet en tant que tel.
Il est comme ces pâtés dit d’alouette alors qu’ils sont essentiellement fait de cheval.
 
Nous nous sommes exprimés sur les limites du Rapport Notat-Senard dénonçant ses insuffisances pour changer quoique ce soit au sein des entreprises, son caractère cosmétique.
Ce qui en demeure au sein du projet est insignifiant et encore est optionnel. Des sociétés de fait prédatrices pourront se proclamer, sans sanction, attentives au social et/ou à l’environnement.
Gageons que « l’entreprise à mission » est destinée à rejoindre les engagements RSE comme accessoire de green et de social washing.
 
Voir dans tout cela une « pollinisation » des valeurs dans l’ESS dans le monde des entreprises relève d’une vision irénique. Où sont les progrès en matière de propriété collective, de démocratie, de non-lucrativité qui fondent l’ESS ?
 
Il en est de même de l’élargissement de l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale » (ESUS) à l’examen des pratiques gouvernementales actuelles il favorisera le développement de l’entrepreneuriat social au détriment des entreprises d’ESS à statuts (mutuelles, coopératives, associations…). Dans les instances ESS on regrette qu’il ne soit pas de droit consenti aux SCOP et SCIC : ce n’est pas un oubli, c’est l’entreprise de dilution de l’ESS qui semble se poursuivre.
 
De manière significative, aucune mesure relative à l’ESS ne figure dans la présentation synthétique de la loi sur le site « economie.gouv.fr ».
Bien des dispositions de la loi Hamon se trouvent rognées et en premier lieu ce qui restait du « délai d’information préalable » doit passer à la trappe.
 
En revanche les revendications du MEDEF et de la CPME sont largement satisfaites comme celles relatives aux seuils, sociaux notamment, pour les PME-TPE.
 
Et puis, sans grand rapport avec l’objet proclamé, le projet de Loi Pacte prévoit une nouvelle vague de privatisations d’entreprises publiques ou à participation publique.
 
Et on en vient à se demander si l’essentiel n’est pas dans cette dernière partie.
.
 
Alors pour l’heure, notre syndicat d’employeur se refuse à toute approbation du texte en l’état, et ne peux qu’exprimer son inquiétude pour le texte à venir.
.
.

Par Jean-Philippe MILESY


Ils nous font confiance !